PETR logo2.jpg
  • Commune de Cohons
  • Commune de Cohons

2018 - Commune de COHONS - Tous droits réservés 

par TOMpointCOM

Village aux cent sources !

Le village actuel est bâti dans un vallon étroit sur le versant septentrional de la cuesta du Plateau de Langres qui descend en pente douce vers la vallée de la Vingeanne au sud de Longeau. C’est dans cette région d’effondrement multifaillée qu’apparaît  Cohons, implanté exactement sur la grande faille de Longeau à Chalindrey qui partage le village en deux. Une configuration qui permet la résurgence de nombreuses sources (exactement 25 sources), ce qui a occasionné pour Cohons le surnom de « village aux cent sources » et à un  dicton : 

 

"Cohons boit l’eau sans peine chaque maison a sa fontaine !"  

 

L’éperon barré de la Vergentière à l’Ouest du village, fouillé par Louis Lepage 1976 à 1985, a retenu les populations du Néolithique moyen jusqu’à l’âge du Bronze final. Il a pu être ensuite occupé sporadiquement à l’époque gauloise puis par les Romains comme l’attestent les vestiges retrouvés.

 

Enfin, les Gallo-Romains ont certainement occupé le territoire de Cohons, où des vestiges de constructions et de villas ont été reconnus autrefois en plusieurs endroits.

 

Le nom de Cohons, tout comme son proche voisin Heuilley-Cotton, suggère une création commune de ces deux villages vers la fin du premier millénaire, par un supposé Cotto(n) ou       Cot(t)inus dont la tradition rapporte que son castrum (structure médiévale partagée entre le seigneur et ses chevaliers) aurait été bâti au milieu du IXe siècle sur les hauteurs du village.

Cohons, un village qui se visite

Village